UN PROJET COLLECTIF

Pour une vision durable et une meilleure prise en charge des personnes vulnérables 

À l'aube de ses 40 ans, le Centre Roland-Bertrand lance un grand défi communautaire avec un projet majeur de relocalisation des services du secteur Saint-Marc sous un même toit.

LE BUT : MOTIVER LE DÉSIR DE REDEVENIR DES CITOYENS ACTIFS DANS LA COMMUNAUTÉ.

ACCENTUER NOTRE PRÉSENCE DANS LA COMMUNAUTÉ

AMÉLIORER L'ACCÈS ET LA QUALITÉ DES SERVICES

DÉVELOPPER UNE SYNERGIE ENTRE LES SERVICES

OFFRIR LES MOYENS DE METTRE EN ACTION



Le Centre Roland-Bertrand de Shawinigan annonce le début des travaux d’un projet majeur de développement social qui sera situé dans l’ancienne église Saint-Marc. La rénovation du bâtiment permettra de relocaliser et de regrouper les services communautaires offerts par le Centre Roland-Bertrand (CRB) dans le quartier Saint-Marc. Surtout, le projet permettra de rassembler des ressources de l’organisme sous un même toit, permettant ainsi de bonifier les actions des intervenants auprès des personnes vulnérables et de maximiser leur impact.


La nouvelle maison du CRB redonnera au bâtiment de la rue Champlain sa vocation d’origine. Construite en 1952, l’ancienne église Saint-Marc fut tout d’abord un centre communautaire. Dans des installations plus adaptées, le Centre continuera à dispenser les services essentiels. Étant regroupés sous un même toit, les intervenants pourront offrir un meilleur encadrement à ceux et celles qu’ils accueillent tout en travaillant en synergie sur plus d’une problématique.

Sa superficie triplée, le CRB utilisera également l’espace pour mettre sur pied de nouveaux plateaux de travail afin de faciliter la réinsertion.

« C’est un vrai projet d’innovation et d’économie sociale. », précise Pierre Nadeau, président du conseil d’administration du Centre. « On vise des changements durables chez nos usagers pour qu’ils redeviennent des citoyens actifs. Pour y arriver, on veut pouvoir les inspirer, mieux les accompagner, les mettre en action et leur donner accès à de vraies opportunités. ». À terme, certains plateaux pourraient se convertir en entreprise d’économie sociale.

Le projet de relocalisation marque une nouvelle étape pour le Centre Roland-Bertrand, qui œuvre à Shawinigan depuis près de 40 ans suite à sa création par les abbés Marcil et Martel. « Chaque année, le Centre aide près de 2500 personnes démunies en offrant des services essentiels dans plusieurs locaux plus ou moins adaptés et retreints en termes de superficie. Il est maintenant temps d’aller un pas plus loin et la relocalisation dans un espace plus vaste était nécessaire pour y arriver. », explique Frédéric Trudelle, directeur général du CRB. « Avec ce projet, nous allons créer un tout nouveau milieu de vie, une adresse-phare pour Shawinigan, qui permettra à nos intervenants d’avoir un lieu de rencontre ouvert et inclusif favorisant la création de liens significatifs avec les personnes pour maximiser l’aide autour d’eux ». Combinant des ateliers d’éducation populaire, d’art, de culture, de loisirs, etc., le milieu de vie sera le point d’ancrage pour initier une quête de sens et ultimement être les premiers pas d’une démarche vers un retour à l’école ou au marché du travail.

« Nous avons baptisé ce projet « Bâtir le cœur du Centre » parce qu’il représente beaucoup plus que la simple rénovation d’une bâtisse. C’est un projet collectif qui fera battre le cœur du Centre beaucoup plus fort et qui aura un impact positif dans toute la communauté. », conclut M. Trudelle.
Église Saint-Marc Shawinigan, Centre Roland-Bertrand, Projet Bâtir le coeur du Centre
L'ancienne église Saint-Marc deviendra la nouvelle adresse du Centre Roland-Bertrand.

Ce projet d’envergure demande un montage financier alliant subventions gouvernementales, fondations privées et publiques et un apport de la communauté. Le montant actuellement amassé permet aujourd’hui au Centre Roland-Bertrand d’aller de l’avant avec le projet « Bâtir le cœur du Centre » et de débuter les travaux, qui seront déployés en différentes phases jusqu’en 2026. Des demandes de subventions sont toujours en cours de traitement et une campagne de financement sera mise de l’avant plus officiellement dans les prochains mois.